Substance psychotropes

La Convention de 1971 a été adoptée pour limiter le détournement et l'abus de certaines substances psychotropes, telles que les stimulants nerveux centraux, les sédatifs-hypnotiques et les hallucinogènes, qui ont entraîné des problèmes de santé publique et des problèmes sociaux dans certains pays.

Les Parties à la Convention de 1971 devraient se conformer au double objectif: (i) limiter l'utilisation de substances psychotropes à des fins médicales et scientifiques et (ii) assurer leur disponibilité à ces fins.

Le nombre de substances placées sous contrôle continue d'augmenter, actuellement plus de cent trente substances psychotropes sont contrôlées en vertu de la Convention de 1971. Les gouvernements doivent fournir des statistiques sur la fabrication, les importations et les exportations de substances psychotropes à l'OICS sur les formulaires fournis à cet effet. En outre, ils devraient fournir des informations complémentaires sur les substances psychotropes, sur la base des recommandations du Conseil économique et social.

Les contrôles prévus par la Convention de 1971 ainsi que les contrôles supplémentaires requis par le Conseil économique et social ont sensiblement réduit le détournement de substances psychotropes. L'OICS publie chaque année des informations sur le mouvement licite des substances psychotropes dans une publication technique.

Mises à jour récentes

  • Avril 2018 - Nouvelles substances pour 2018 dans le tableau II.
  • Février 2018 - Publication technique sur les substances psychotropes de 2017 maintenant disponible.
  • Février 2018 - Les formulaires A/P et P sont maintenant disponibles dans les versions MS Excel.
  • Janvier 2018 - Nouvelle liste verte et formulaires ont été téléchargés. De nouveaux facteurs de conversion entrent en vigueur en 2019.
©1995-2018 International Narcotics Control Board